Le Flamand

Quand on fait des recherches généalogiques en Flandre et qu’on découvre qu’il y a d’autres sources généalogiques que les registres paroissiaux, il faudra se familiariser avec le flamand. Cette langue fut utilisée dans la rédaction de nombreux documents comme les actes notariés, les actes d’échevinage, les actes de seigneurie… La lecture de ces documents permet de faire vivre vos ancêtres, d’habiller vos recherches qui se résument très souvent à des dates de baptême, mariage ou décès.

Il existe dans la région de nombreuses associations qui font vivre le flamand. Certaines donnent même des cours.

L’ANVT (Akademie voor Nuuze Vlaemsche Taele, Institut de la langue régionale flamande) qui à son siège à l’Hôtel de ville à Cassel (59670).

Les associations de la région.

Un dictionnaire Flamand-Français.

Pour les scolaires : Schryven en klappen, pour apprendre le flamand, livre que l’on peut acheter chez les marchands de journaux en Flandre (10 euros), ainsi qu’à l’ANVT.

Les commentaires sont fermés.